2001-2003 : la consolidation
du SESSAD

Sur cette période, GRANDIR ENSEMBLE s’implique sur :

  • le fonctionnement de l'U.P.I de Clermont, avec notamment des propositions de convention avec le S.I.F.A (atelier informatique) et avec le S.E.S.I.P.S (stages d'approche du milieu professionnel),
  • des réflexions sur l'avenir de nos enfants, et notamment l'après U.P.I,
    Le fonctionnement du SESSAD avec les rééducateurs libéraux se pérennise et est proposé à tous les enfants suivis dans le SESSAD.

La convention de coordination s’éteint d’elle-même, les plus jeunes enfants étant suivis dans le cadre du SESSAD et les plus grands étant trop âgés pour l’agrément du « Château »
GRANDIR ENSEMBLE suit toujours de près le développement du service AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire, ex AIS) sur le département en participant aux recrutements (notamment du chef de service AVS fin 2002), aux comités de pilotage et aux réunions avec les parents bénéficiaires du service.

Faute de solution viable trouvée pour la période de l’après-UPI (malgré des réflexions poussées engagées avec le S.E.S.I.P.S par exemple), les plus grands de l’association « quittent » le monde scolaire ordinaire pour intégrer l’IME du Castel de Navarre.
Fin 2003, le service AVS géré par l’A.G.P.I comporte 27 AVS qui suivent 50 enfants sur le département. Ce service est alors repris en fin d’année par l’Education Nationale, comme partout ailleurs en France.